L’Amour, un fruit divin de l’Esprit qu’il nous faut chérir !

Il est difficile de parler de ce thème de l’amour sans dans un premier temps aller à la source même de cet amour.

Alors d’où vient l’amour ?
L’amour vient de Dieu et c’est sa nature fondamentale. La plus grande manifestation que le monde n’a jamais connue avant, c’est l’amour de Dieu envers ce monde-là. Cet amour a conduit le Créateur des cieux et de la terre à sacrifier son unique Fils afin que chaque humain puisse avoir l’opportunité de reconquérir la vie éternelle. Jean 3: 16

Pour éviter de faire peur aux gens à propos de l’amour, je vais prendre des exemples simples qui nous montrent que l’amour est le fruit ou la chose la plus merveilleuse que chaque être humain doit désirer et posséder dans ce monde en perte de valeurs divines.

L’amour nous empêche de penser du mal de l’autre. Car faire du mal à l’autre sous entend qu’on se fait d’abord du mal à soi-même. En effet si nous devons aimer les autres comme nous-mêmes, alors nous pouvons aussi déduire que blesser l’autre par notre manière de faire signifie que nous avons en nous une plus grande blessure à guérir d’abord.
C’est pour cela que nous devons nous revêtir du lien de la perfection que le Créateur a mis en nous, en nous créant à son image. Notre Père céleste a pour nature l’Amour, d’où la nécessité et l’obligation pour nous ses fils et filles d’être aussi amour. « Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection. » Colossiens 3: 14

Une chose est sûre, vous ne pouvez pas aimer les autres sans vous aimer, vous-même. L’autre vérité cachée dans cela est que vous ne pouvez pas vous aimer, vous-même sans d’abord aimer le Créateur. Il ressort de la réflexion précédente une évidence qui est la suivante : parce que nous sommes créés à l’image du Créateur, nous devons premièrement l’aimer en acceptant son Amour. Une fois que son amour en nous grandi, nous pouvons facilement nous aimer et aimer les autres.

Alors, faites-vous du bien en vous aimant et en aimant les autres, c’est la Clé des clés pour votre épanouissement total sur cette terre. Car si tu n’aimes pas ton prochain, tu seras frustré quand l’autre va sourire .

Pour finir, je veux rappeler que le plus grand commandement que Jésus nous laisse est le suivant : Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

 

FAXK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :