La solitude qui amène vers l’essentiel

Commençons d’emblée cette réflexion sur la solitude par aborder la question dans le sens où cette solitude s’avère nécessaire pour se préparer ou se ressourcer dans le but d’une quête d’une vie spirituelle ou encore pour pousser une analyse, une pensée, une idée, un projet jusqu’à son accomplissement.

Par exemple, la rédaction de ces lignes à nécessité de s’isoler, de laisser place à la solitude afin de mieux réfléchir et approfondir le sujet. 

La seule raison ou motif pour une solitude utile est de rester solitaire pour un moment ou de se mettre à part pour un temps, pour une cause noble ou un appel sur sa vie, afin de mieux aider plus tard les autres.

Il faut alors tordre le cou à cette idée que la solitude imposée par la société qui s’écarte des valeurs de bases des relations humaines à un sens. Cette solitude est plutôt l’exclusion et n’a pas sa place dans la réflexion d’aujourd’hui.

L’être humain ne peut s’épanouir qu’en société, et nous devons éviter que la solitude choisie pour un temps ferme notre cœur aux autres. En effet, si nous ouvrons notre cœur avec amour, confiance et amitié sincère sans hypocrisie, alors la solitude physique n’est plus un problème, car le lien du cœur nous sort d’une éventuelle prison psychologique.

Le côté néfaste de la solitude, c’est une solitude imposée par une société en perte de vitesse et de valeur. Dans ce cas précis, on peut se sentir plus seul au milieu d’une foule sur les Champs-Élysées à Paris que dans une grotte au Népal avec un cœur et des pensées attachés à d’autres personnes se trouvant géographiquement loin de nous.

Dans ce contexte spécifique, la solitude n’est pas une souffrance, car elle n’est pas motivée par le refus de l’humanité, mais elle est désirée pour une cause, un besoin, et par nécessité de contribuer à un monde meilleur.

Cette solitude désirée pour un but ne veut pas dire qu’il faille se replier sur soi même en coupant toute relation humaine avec les autres. Dans ce cas, cette solitude au lieu de faire du bien devient plutôt un poids ou une maladie qui nécessite d’être rapidement traitée. Nous consacrerons d’ailleurs une autre partie de ce thème sur la solitude nuisible pour soi et pour la société.

Rappelons-nous tout de même qu’en se retirant ou en s’isolant du tohu-bohu de la société pour un temps, cela n’empêche en rien de rester connecté aux autres avec le cœur. En effet, quand on se lie avec le cœur et la pensée à ses semblables, cela se passe à un niveau supérieur, le niveau où l’être humain que nous sommes reconnait qu’il est un être sociable qui ne peut vivre seul dans un univers coupé du reste du monde. Mais, cette solitude au lieu de vous exclure de la société vous donne l’occasion d’expérimenter de la compassion même pour son ennemi, de prier pour des situations difficiles et compliquées dans son environnement et dans le monde. C’est cette solitude bienveillante qui va vous emmener à plus chercher Dieu, afin d’entretenir une intimité parfaite avec Lui, loin des sirènes et du brouhaha de la vie quotidienne

« Sa renommée se répandait de plus en plus, et les gens venaient en foule pour l’entendre et pour être guéris de leurs maladies. Et Lui, Il se retirait dans les déserts, et priait. » Luc 5 :15-16

Je veux finir mes propos en disant que la nature humaine nous oblige à vivre en société, mais cette nature humaine se nourrit aussi de la solitude pour améliorer et parfaire nos relations avec les autres et surtout avec le Créateur. 

« Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. » Matthieu 6 :6

FAXK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :