« … la vraie liberté »

« Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. » Nous dit Paul dans Galates 5 : 1. La vraie liberté…

Dieu nous a créés à son image et à sa ressemblance. Il nous a faits comme lui. Ce qui signifie qu’initialement, avant d’avoir été pervertis, notre nature est la sienne. Nous avons chacun été créé avec une destinée et une mission à remplir sur terre. Aucun d’entre nous n’est le fruit du hasard. Aucun n’est supposé subir une vie de malheur sans espérance. Personne n’a été créé pour vivre une vie qui ne soit pas l’image de la gloire du Père. C’est donc ici que se trouve la vraie liberté ; la liberté de revêtir la nature et le caractère de Christ et de ne jamais s’en défaire, la liberté d’être qui nous sommes appelés à être.

Mais pourquoi est-ce si difficile ?

J’aime particulièrement la traduction du semeur (BDS) qui parle de « vraie liberté ». Ce qui sous-entend que tout ce que nous pourrions considérer comme liberté ne l’est pas forcément. Nous vivons dans un monde perverti, plein de confettis, de masques, de parures … beaucoup de choses brillent, mais peu ont une réelle valeur. Notre époque est celle de toutes les libertés, toutes sortes de libertés qui nous enchaînent au péché et ne sont aucunement en accord avec qui est le Père. La réalité qui nous entoure nous veut presser, écrasés, sur-occupés, méchants, cupides, tyrans, tristes, dépassés, en colère, blessés et j’en passe. Le diable veut nous garder dans le flou et l’approximatif ; dans une position où nous aimons Dieu, mais où nous avons également accepté pléthore de fausses vérités sur qui nous sommes vraiment. Il cherche à nous maintenir dans l’ignorance de la Vérité afin que nous ne goûtions jamais à la liberté que Christ est venu apporter. Cette vraie liberté veut que nous soyons affranchis du joug de l’esclavage, renouvelés dans notre intelligence, libre et éclairée.

La vie sans liberté est épuisante et exempte de réels bonheurs. Et honnêtement, à un moment donné, il est important de prendre conscience de son état, de dire STOP, de s’approprier la vérité de Dieu à notre sujet, se réaligner dans notre manière de nous comporter et de recevoir la liberté que Jésus nous a acquise à la croix.

« Vous connaîtrez la vérité, et la vérité fera de vous de vous des hommes libres !! » Jean 8 : 32

Ce qui me réjouit pleinement alors que j’achève ici cette pensée, c’est qu’il n’est pas trop tard pour inverser la tendance et qu’il n’y a rien de trop horrible pour que Dieu nous pardonne et nous libère.

Z.K

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :