Ne te dévalorise pas pour entrer dans le cadre ! Il y a une place faite sur-mesure pour toi.

Constat : nous sommes trop prompts à brader notre valeur afin d’entrer dans le moule !
Note à chaque personne qui jettera un coup d’œil à cet article : IL FAUT ARRÊTER !

Avant de continuer, je souhaite mettre en lumière une fausse vérité que je désire voir complètement disparaître des esprits : la fausse modestie, la sous-estimation ou encore la braderie de soi ne sont en aucun cas de l’humilité, ni même des qualités, mais bien au contraire, il s’agit d’un mensonge. Un mensonge du diable, qui, lorsqu’il est intégré, deviens un mensonge qu’à notre tour nous véhiculons et sur lequel nous bâtissons.

Durant ces quelques lignes, je vais parler de 3 cas de figure (la liste n’est pas exhaustive) où la tendance à l’auto-dévalorisation est mot d’ordre. Mon but est que nous prenions conscience des mécanismes que le monde essaie de nous inculquer afin d’être capables de les refuser et de nous positionner.

1- Le job :
Combien de fois entre la postulation et notre 3e voire 7e année de travail (sans oublier les diverses étapes intermédiaires) au sein de notre moyennement super boîte nous sommes-nous brader dans le but d’obtenir la place, de la conserver ou encore d’être promu ? Combien de fois avons-nous eu des paroles négatives ou limitantes à notre propre sujet afin que le DRH ou encore notre supérieur nous apprécie (mais également qu’il finisse par nous caser dans une boîte labellisée) ?

2- Les relations amicales ou familiales :
Il est tellement important d’appartenir au groupe, que très souvent on ne mesure pas le coût réel engendré par notre manière d’accepter d’être qui nous ne sommes pas. La réalité immédiate ou évidente fait trop souvent de l’ombre à la réalité spirituelle ou divine qui est bien plus élevée, mais qui ne se saisit pas à l’œil nu. On rit de ce dont on ne devrait pas, on adopte des points de vue et des comportements contraires à nos valeurs, on fait de la médiocrité une nature.

3- Les relations amoureuses :
Mesdemoiselles, messieurs, vous souvenez-vous de ce garçon ou de cette fille qui vous a fait perdre la notion du temps et des priorités ? Vous souvenez-vous de cette personne « pas comme les autres » qui vous a fait revoir vos moments d’intimité avec le Seigneur, vos standards, et même votre joie à la baisse ? Celui ou celle pour qui vous avez accepté de valoir moins…

La vérité est que la valeur que Christ nous accorde est tellement grande qu’on ne peut se diminuer pour plaire aux hommes sans que nos actes ne déplaisent à Dieu et ne l’attristent.

Attention ! Ce texte n’est pas un appel à l’arrogance/au manque de courtoisie/à la rébellion ! Très loin de là ! Étant créés à l’image ainsi qu’à la ressemblance de Dieu et le Saint-Esprit vivant en nous, toute acceptation de nous rabaisser dans notre valeur revient à refuser la filiation/la ressemblance avec le Père ainsi que le fait d’être la demeure de la personne la plus AWESOME que le monde ait connu ou alors c’est ramener Christ (en nous) à des actions qui ne crient pas son nom…

Le monde, au quotidien, nous presse, nous oppresse, nous compresse dans le but de nous avoir à sa merci à travers pléthore de petites choses. Cependant, la vérité, c’est que Dieu dit que chacun de nous que : nous méritons que Christ ait quitté Sa gloire céleste afin de s’humilier et mourir comme un bandit pour nous. La vérité, c’est que : chacun possède un potentiel divin illimité (Concept simple : c’est Dieu qui nous réapprovisionne). La vérité, c’est que : Christ en nous est l’espérance d’une gloire certaine et extraordinaire. La vérité, c’est que : le réel et ardent désir de la création, c’est que nous nous révélions, et pas que nous lui ressemblions.

Ne soyons plus préoccupés par le « qu’en dira-t-on », car il nous fait oublier de tendre l’oreille et d’ouvrir notre cœur pour accueillir ce que Christ a à dire à notre sujet.

Inversons la tendance ; jour après jour demandons à l’Esprit de Dieu de nous rappeler et nous convaincre de qui nous sommes réellement. Jour après jour marchons tête haute, fière de notre identité, à savoir, nous sommes enfants de Dieu. Jour après jour nourrissons notre estime de nous de ces vérités.

Z.K

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :